L’objectif est de permettre aux entreprises de mieux déterminer leur situation réelle en matière de licences et d’optimiser la gestion de l’ensemble de leur portefeuille de biens logiciels

PARIS-LA-DÉFENSE — 12 avril 2017 —

Aujourd’hui, Ivanti (avec le soutien de Clearlake Capital) annonce le rachat de Concorde Solutions (« Concorde »), l’un des fournisseurs leaders de solutions de SAM (gestion des biens logiciels) en mode SaaS, spécialisé dans la gestion de la complexité des licences logicielles, notamment dans les environnements IT hybrides. Avec ce rachat (le neuvième en cinq ans), Ivanti étend son offre d’ITAM (IT Asset Management, Gestion des biens IT). Ivanti fournit ainsi à ses clients des informations et un contrôle supplémentaires pour leur permettre de modéliser et d’améliorer leur situation réelle en termes de licences logicielles.

La technologie d’optimisation des licences de Concorde permet aux clients de gérer et d’optimiser les licences logicielles, aussi bien pour les applications côté poste client que pour les produits dédiés aux serveurs d’entreprise complexes, comme les produits Oracle, Microsoft, VMware et IBM. Au cœur de la gestion des licences logicielles, Concorde Core Control traite la conformité des licences, la pertinence des achats, la gestion du changement et la gestion des services. Via sa plateforme SaaS, Concorde fournit des services avancés de gestion des droits et des services de modélisation des décisions, permettant aux entreprises utilisatrices d’améliorer leur visibilité et leur contrôle afin d’optimiser leurs investissements logiciels.

« Avec ce rachat, Ivanti renforce sa position de leader du SAM en répondant à un besoin critique auquel ne répondent pas les autres acteurs de l’écosystème ITAM. », explique Steve Daly, CEO d’Ivanti. « En réunissant l’expertise de Concorde en matière de licences logicielles et les fonctions d’intelligence des biens et de gestion du poste client d’Ivanti, nous offrons à nos clients une gestion complète des biens à partir d’un seul point de contrôle. Comme nous collaborons déjà depuis plusieurs années, nous allons pouvoir offrir à nos clients un accès immédiat à ce portefeuille de solutions améliorées. »

Selon le rapport Gartner « latest global IT spending forecast update » (Dernière mise à jour des prévisions concernant les dépenses IT dans le monde), les entreprises prévoyaient de dépenser 332 milliards de dollars de logiciels en 2016. De nombreuses entreprises peuvent réduire leurs dépenses de logiciels (jusqu’à 30 % d’économies) en implémentant trois des meilleures pratiques d’optimisation des licences logicielles. Le rapport précise : « Un outil de SAM peut automatiser, accélérer et améliorer les processus manuels. C’est plus rentable que de travailler manuellement et l’outil paie souvent pour lui-même. »*

« Le SAM (gestion des biens logiciels) est une discipline essentielle pour les entreprises modernes, et l’équipe Concorde a fait un travail extraordinaire en matière de traitement de la complexité croissante de la gouvernance IT, du contrôle et de l’efficacité opérationnelle. », déclare Andy Burton, Président de Concorde. « Nous sommes impatients de voir l’augmentation de l’impact de nos entreprises combinées, puisque nous allons fournir les solutions qui manquaient au monde de l’IT d’entreprise pour les processus complexes de prise de décisions concernant les biens. »

Concorde est un ancien partenaire Ivanti One, et sa participation au programme d’alliance technique a donné à Ivanti l’opportunité d’approuver ses technologies et de déterminer leur valeur pour les clients Ivanti avant d’envisager le rachat de l’entreprise.

Avec l’aide de l’équipe Concorde, basée à Reading (Angleterre), Ivanti prévoit d’investir dans un développement et une intégration en continu, afin de mieux exploiter les technologies et l’expertise de Concorde pour aider les entreprises à optimiser leurs dépenses sur l’ensemble des applications client et de centre de données. Ces entreprises réduiront ainsi le coût et le temps nécessaires aux audits, et leurs cycles budgétaires deviendront plus prévisibles.

Les conditions du rachat n’ont pas été divulguées.

*Communiqué de presse Gartner, « Gartner Says Organizations Can Cut Software Costs by 30 Percent Using Three Best Practices » (Gartner explique que les entreprises peuvent faire 30 % d’économies sur les coûts des logiciels en appliquant 3 des meilleures pratiques), Australie, 19 juillet 2016

Pour en savoir plus, visitez le site https://www.ivanti.fr/fr-FR/products/license-optimizer

Ivanti annonce la nomination de Jean-Benoit Nonque en tant que Vice-Président France, Europe du Sud, Moyen-Orient et Afrique

PARIS-LA-DÉFENSE — 21 mars 2017 —

Ivanti, leader de l’intégration et de l’automatisation des tâches IT critiques, né de la fusion de LANDESK et HEAT Software, annonce ce jour que Jean-Benoit Nonque rejoint la nouvelle organisation en tant que Vice-Président France, Europe du Sud, Moyen-Orient et Afrique.

Jean Benoit Nonque, 50 ans, a travaillé 7 ans dans groupe ABB, un leader mondial dans les technologies de l’énergie et de l’automation, où il a occupé différents postes au sein de l’équipe commerciale puis celui de directeur export en 1998.

En 2002, il intègre les équipes de l’éditeur américain de solutions d’Asset Management de Datastream où il occupera le poste de directeur commercial France et, suite à l’acquisition de Datastream par Infor Global Solutions, il étendra ses responsabilités à l’ensemble de la zone EMEA et Amérique latine.

Il rejoint en 2015 le groupe Dassault Systèmes en tant que VP sales EMEA pour l’une des filiales du groupe, Biovia, spécialiste des solutions de gestion du cycle de vie de l’innovation en sciences de la vie.

Jean Benoit Nonque rejoint aujourd’hui Ivanti en tant que Vice-Président France, Europe du Sud, Moyen-Orient et Afrique avec pour mission principale de bâtir le leader de « l’automatisation et de la sécurisation de l’environnement de travail digital » dans cette région et ce, basé sur 4 grands domaines : Gestion de services (ITSM), Gestion de la sécurité, Gestion des biens (ITAM) et Gestion du poste client.

Depuis près de 30 ans, LANDESK et HEAT proposent des solutions d’IT centrée sur l’utilisateur qui sont conçues pour augmenter la productivité des utilisateurs tout en limitant les risques pour la sécurité IT. Ces sociétés avaient commencé à créer des suites logiques de solutions basées sur leur expertise propre et de nombreuses acquisitions.

Jean-Benoit Nonque explique : « Au fil des ans, les deux sociétés ont évolué et se sont développées. La réunification des deux entités permet de repenser les offres logicielles afin d’apporter plus de valeur à nos clients et partenaires. Ivanti a été créé afin de réunir toutes ces marques sous un même toit, et mon rôle majeur est de bien entendu structurer la nouvelle entité sur la région EMEA Sud. »

« Face à la réalité de la transformation numérique des entreprises, Ivanti s’inscrit dans une démarche à long terme et est en mesure d’apporter une réponse technologique globale prenant en compte toutes les configurations de nos clients, que ce soit dans le cloud, sur site ou avec une approche hybride. »

Jean-Benoit Nonque aura également pour mission d’accompagner la croissance et le développement d’Ivanti en s’appuyant sur un réseau de partenaires pour sa région. « Nous envisageons de renforcer les moyens à leur disposition pour développer leur activité à nos côtés comme un nouveau programme partenaires, un nouveau portail pour accéder à de nouveaux outils. Leur valeur ajoutée est cruciale à nos yeux pour renforcer les relations avec les partenaires historiques et en attirer de nouveaux ».